Exclusif : j'ai testé la "boite à claques" de COSTCO

Publié le par Philippe Vincent

P1010036P1010038P1010039P1010040

 

costco-copie-1.jpgcostcoExpert-Costco-caters-to-ultra-affluentcostco-21

Expérience intéressante aujourd'hui puisque que j'ai tésté la "boite à claques de Costco" (Pour les non initiés c'est l'endroit ou les vigiles "entreprennent les individus suspects....; mais tous ceux qui connaissent les hyper et super savent bien ce je veux dire.)

Armé d'une carte de membre empruntée à une connaissance me voici entrant dans le COSTCO de SAN DIEGO, (réservé aux membres).

Un premier tour comme d'habitude pour avoir un aperçu général et me voilà au travail avec mon pourtant discret appareil.

3 photos plus tard un vigile (pas tibulaire mais presque), m'interpelle et me demande ce que je fais.

Contrairement à d'habitude mes arguments ne fonctionnent pas, il verifie ma carte et voit que je ne suis pas le véritable détenteur. C'est donc parti pour 15mn de palabre et de sermon dans "la boite a claque" ou le directeur adjont du magasin nous rejoint pour un second sermon.

Finalement ils me laissent partir à condition de supprimer les photos devant eux et de promettre que c'est la derniere fois...

Les photos exterieures ci dessus ont été prises a ma sortie :-),  et j'ai repris sur le net quelques photos pour vous illustrer l'ambiance intérieure.

Ceci dit, revenons au véritable sujet à savoir le concept COSTCO.

Une offre courte, des conditionnents de XL à XXXL, que ce soit pour les couches, la viande, l'épicerie......et des produits Non alimentaire à prix canon,  (brico,electro ménager, univers de la maison)

Les prix sont tirés au max, les charges aussi : eclairage type entrepot, rack, enseigne non lumineuse, COSTCO n'investit que dans l'essentiel.

Mais c'est aussi une amplitude horaire rare aux USA (en gros 8h-18h) et des fermetures les jours fériés (photo), qui contraste avec les principales Enseignes concurrentes qui ouvrent 7/7 et souvent 24/24

L'arme secrete c'est la manne que rapporte chaque année les adhésions au club (de 55 à 110$ par an par foyer), qui fidélise de fait et permettent de rentrer du cash avant tout achat.

Alors quel potentiel en France ? Comment peut prendre le principe de club ? Quelle offre ? 

En alimentaire je ne vois pas comment Leclerc pourrait laisser faire, en Non Al ? Ca va beaucoup dépendre de l'offre.

A suivre donc 

 

      Et encore plus d’info et de photos dans The Retail Box , by Retail&Detail

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Philippe Vincent

Commenter cet article